dimanche, janvier 10, 2010

Bookmark and Share

Sur l'imminence du "danger nucléaire iranien"

Cet article, basé sur un entretien avec un officier sioniste en retraite, est un peu le mea culpa du Times qui a tout récemment publié un pseudo document officiel iranien de nature à sonner l'alarme au sujet du programme nucléaire militaire auquel est supposé s'atteler le régime de Téhéran.
Si le général en question, ancien responsable du programme atomique sioniste [pacifique comme chacun sait], ne sort pas complètement des sentiers de la propagande en vigueur, il ne conteste pas formellement l'existence d'un programme nucléaire militaire iranien [il n'a cependant pas l'air d'y croire vraiment], il affirme par contre que Téhéran le pourrait pas disposer d'un engin militaire avant sept ans .
Ce qui, cependant, relativise l'imminence du danger posé par un tel engin aux mains de l'Iran. Si tant est que l'Iran ait l'intention de s'en doter, ce qui n'est absolument pas démontré. Sauf si on considère que le rabâchage de la propagande a valeur de preuve...

On comprend bien par contre, que si attaque contre l'Iran il y a, les Etats Unis devront impérativement être partie prenante en impliquant leurs forces aériennes. Les Etats Unis ont-ils la volonté et les moyens d'affronter l'Iran dans un conflit qui sera forcément coûteux, long et avec des conséquences sur leurs troupes en Afghanistan et en Irak?
Je ne le pense pas. A moins que le fanatisme prévale encore à Washington.


Le général de brigade Israélien Uzi Eilam nie la menace nucléaire iranienne
par Uzi Mahnaimi à Tel Aviv, The Times (UK) 10 janvier 2010 traduit de l'anglais par Djazaïri

Un général qui a été à une époque responsable des armes atomiques israéliennes a affirmé que l'Iran avait "un tres, très, très long chemin à faire avant d'avoir une capacité nucléaire [militaire]"
Le général de brigade Uzi Eilam, 75 ans, héros de guerre et pilier de l'institution militaire, pense qu'il faudra sept ans à l'iran pour fabriquer des bombes atomiques.
Ce point de vue exprimé par l'ancien directeur général de la Commission Israélienne de l'Energie Atomique contredit l'évaluation faite par l'establishment militaire israélien et le met en porte à faux avec les dirigeants politiques.

Le général major Amos Yadlin, chef du renseignement militaire, a récemment déclaré à la commission de la défense de la Knesset que l'Iran sera probablement capable de construire un premier engin atomique cette année.
Benyamin Netanyahu, le premier ministre, a dit à plusieurs reprises qu'Israël ne tolèrera pas un Iran disposant de l'arme nucléaire. Les forces israéliennes se sont entraînées à l'attaque des installations nucléaires iraniennes et certains spécialistes pensent que des frappes aériennes pourraient être lancées cette année si les sanctions internationales échouent à dissuader l'Iran de poursuivre son programme.

Eilam, dont on pense qu'il est tenu au courant par d'anciens collègues des développements en Iran, qualifie la position officielle de son pays d'hystérique. "La communauté du renseignement répand des propos effroyablement alarmistes sur l'Iran," dit-il.
Il laisse entendre que "l'establishment militaire envoie de fausses alertes pour arracher un plus gros budget" tandis que certains politiciens se servent de l'Iran pour détourner l'attention des problèmes intérieurs.
"Ceux qui disent que l'Iran aura une bombe d'ici un an, sur quoi se basent-ils?" demande-t-il? "Où sont les preuves?"

Il vient juste de publier Eilam's Arc, des mémoires dans lesquels il révèle s'être opposé à l'attaque israélienne contre le récteur irakien Osirak en 1981.
Selon des sources militaires bien informées, Israël accélère ses préparatifs pour une possible attaque contre les sites nucléaires iraniens. La semaine dernière, son armée a rendu publique une vidéo qui montrait des exercices de ravitaillement en vol d'avions de combat F-15. "C'était pour prévenir les Américains, et non les Iraniens, que nous sommes sérieux," a déclaré une source militaire israélienne.

Mais Eilam soutient qu'une telle attaque [contre l'Iran] serait contre-productive."

"Une frappe serait insuffisante. Pour retarder de trois ou quatre ans le programme iranien, il faut une armada d'avions dont seule une superpuissance peut disposer. Seule l'Amérique peut le faire."

Libellés : , ,

posted by Djazaïri at 6:14 PM

14 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Monsieur vous etes un jean-foutre et un falsificateur on se demande stipendié par qui et pourquoi

je ne vous salue pas

10 janvier 2010 à 23:09  
Blogger Djazaïri said...

Chassez le naturel, il revient au galop.

10 janvier 2010 à 23:55  
Anonymous Anonyme said...

La vérité blèsse , certain(les médias) voudrait nous faire croire que les gentils ce sont les occidentaux et les Iranens les méchants mais cela ne marche plus, nous avons assez mangé de propagandes.

11 janvier 2010 à 08:06  
Anonymous Anonyme said...

en effet Monsieur et vous faites bien partie de ces " Naturels" qui ne veulent point partir

mais Rousseau se trompait en parlant de "bon sauvage"

11 janvier 2010 à 10:34  
Anonymous Anonyme said...

Je vois que le Times est une de vos sources favorites.Mais ce que rapportent ses journalistes n'est pas parole d'évangile. Le général dont les propos sont rapportés a 75 ans et est depuis de longues années en retraite. Le times affirme qu'on peut supposer qu'il a des relations avec des militaires en retraite. mais quand même ses déclarations semblent moins fiables que celles du responsable des renseignements militaires israéliens en activité et connus pour leur fiabilité et leur efficacité.

11 janvier 2010 à 10:35  
Blogger Djazaïri said...

Peut-être. Mais que dit au juste l'Evangile sur ce sujet?

11 janvier 2010 à 13:20  
Blogger Djazaïri said...

@ Rousseau. Ca ressemble à s'y méprendre à une insulte. C'est bien tout ce qui vous reste: insultes, menaces. Il est vrai qu'ici on ne peut pas tirer à loisir sur les Arabes.

11 janvier 2010 à 13:23  
Anonymous Anonyme said...

Enfin un peu d'humour! Comme dit je crois l'Evangile, mais peut-être n'est-ce qu'un vieux proverbe: aux innocents les mains pleines

11 janvier 2010 à 13:51  
Anonymous Anonyme said...

Salam al djazaïri, tu as sûrement entendu l'information sur l'attentat contre un scientifique nucléaire iranien à Téhéran. Mais ce qui "m'intrigue" c'est un des commentaire du sieur philippe, ce sioniste qui est venu apporter la contradiction dans ton blog. Il disait qu'une bombe avait été déposé dans la voiture d'un "opposant", il sous-entendait que c'était le gouvernement iranien qui avait déposé cette bombe, sans preuve bien sûr (sans preuve, c'est le commentaire d'un journaliste de France2 qui réagissait aux accusations de Téhéran contre Israël et les Etats-Unis sur l'attentat d'aujourd'hui, comme si à part les martiens, personne, surtout les USA et Israël, n'avaient intérêt à commettre ce genre d'attentat, qui n'est pas le premier). En fait aucun média "occidental" n'a parlé de cet attentat dont parlait ce philippe, ça aurai été eux pourtant les premiers à en parler. Alors d'où a-t-il sorti cette information? C' est là qu'on voit l'utilité de médias comme Voice OF America et d'autre médias qui dans leur guerre de l'(dés)information et psychologique contre les iraniens, instillent des rumeurs et des bobards, reprises dans les forums et les blogs par des juifs sionistes, quand ce n'est pas leurs médias.

12 janvier 2010 à 21:31  
Anonymous Anonyme said...

"celles du responsable des renseignements militaires israéliens en activité et connus pour leur fiabilité et leur efficacité"

Notre ami le juif sioniste a en effet beaucoup d'humour!!

12 janvier 2010 à 21:32  
Anonymous Anonyme said...

Vous m'accusez de dévier le sujet. Mais en lisant toutes vos interventions, je me rappelle ce qu'écrivait le révolutionnaire algérien R. Abdel Kader dans ses livres:le conflit judéo-arabe et le monde arabe à la veille d'un tournant (Ed. Maspéro). Dans une analyse marxiste des problèmes du monde arabe il notait que ses dirigeants détournent les masses de leurs luttes légitimes en les focalisant sur le conflit judéo-arabe. Vous faîtes de même pour ne pas vous préoccuper de la démocratie, du statut de la femme et de celui des minorités opprimées du monde arabo-musulman.Vous êtes à l'image des islamistes algériens qui accusent les partisans de l'identité et de la langue kabyle de collusion avec les sionistes. Parlant des minorités opprimées j'avais cité le cas des bahais en Iran, vous qui revendiquez la légitimité d'Ahmanidejab.Vous ne l'avez pas relevé.
Michel Chafik, recteur de la mission copte catholique de Paris Notre Dame d'Egypte, vient de lancer un cri d'alarme devant les massacres perpétrés à l'encontre de cette minorité chrétienne. Il écrit:"pour eux, trouver un emploi, un logement, éduquer dignement leurs enfants relève du parcours du combattant. Ils ne sont que tolérés dans leur propre pays."
Il faudrait aussi relever le cas des Druzes au Liban, des Kurdes et du sort tragique des chrétiens en Palestine qui n'ont comme issue que l'exil.Ainsi Bethléem, la ville du Christ est pratiquement vide de chrétiens.

13 janvier 2010 à 12:42  
Blogger Djazaïri said...

Vous semblez ne pas connaître le prénom de ce descendant de l'émir. Quoi qu'il en soit, l'analyse qu'il faisait de la situation était erronée puisqu'il n'en percevait pas la dimension coloniale expliquée par les sionistes eux-mêmes. En particulier, la dépossession des Palestiniens lui a échappé, ce qui est vraiment une faute lourde pour un marxiste. Encore un qui a été pris au mirage du kibboutz, une utopie socialiste soit-disant réalisée et qui a toujours été un fait marginal dans l'entité sioniste; mais d'une redoutable efficacité marketing auprès des gauchistes de tout poil. Et puis, à l'époque un bon marxiste s'alignait sur Moscou qui a été un soutien déterminant du sionisme. C'est donc l'analyse soviétique pseudo marxiste qui a prévalu. Si vous voulez du marxisme, je m'attelle à terminer la traduction d'un texte de Greenstein qui se situe dans une perspective marxiste mais sans les oeillères staliniennes.
En Algérie, il n'y a pas de partisans de la langue kabyle mais de ce qu'ils appellent tamazight, une langue berbère virtuelle qui n'existe pas jusqu'à plus ample informé. Certains d'entre eux, ceux qui sont affiliés à Ferhat Mehenni sont effectivement inféodés au sionisme. Rien de grave, ils se condamnent d'eux-mêmes. Si vous connaissiez votre sujet, vous sauriez qu'une part non négligeable des islamistes n'a aucune hostilité envers les parlers d'Algérie car ils ne basent pas la nation sur la langue mais d'abord sur la religion. Mais même cette présentation est trop schématique. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'islamisme, armé ou non, est surtout présent en Kabylie.
Quant à ce qui arrive aux Coptes d'Egypte, je crois savoir que ce pays est un ami de l'entité sioniste et un des enfants chéris des Etats Unis. Je pense que Shimon Peres et Barack Obama ont plus d'influence sur lui que n'importe quel mufti. Après tout, n'ont-ils pas réussi à engager Moubarak à s'impliquer dans l'enfermement des habitants de Gaza?
Je persiste à dire qu'Ahmadinedja a été élu légalement et qu'il est légitime. Je ne suis pas d'accord avec Sarkozy, mais je dois admettre qu'il a été élu régulièrement et qu'il est donc légitime. En mai 1968, le général de Gaulle était légitime, ce qui n'a pas empêché les événements que nous connaissons. Sauf que Moscou avait expliqué au PCF qu'il ne fallait pas s'aventurer à tenter une prise de pouvoir qui aurait débouché sur une intervention militaire de l'OTAN.
En ce qui concerne les Palestiniens Chrétiens, il faut vraiment n'avoir aucune honte pour écrire ce que vous écrivez. Mais ça, c'est le culot sioniste.

13 janvier 2010 à 18:47  
Anonymous Anonyme said...

POur les palestiniens chrétiens le culot n'est vraiment pas du côté que vous dites. Il esr vrai que Bethléem a perdu sa poplulation chrétienne.Le dire c'est du culot.De même ce n'est pas un hasard qu'un grand nombre de libanais chrétiens résident en France ou en Afrique où ils exercent leurs talents commerciaux eux qui descendent des phéniciens.

13 janvier 2010 à 21:33  
Blogger Djazaïri said...

Les Palestiniens chrétiens sont comme les musulmans victimes du sionisme. Le dire c'est dire la vérité. Le nier c'est une manifestation du culot habituel des sionistes. Ah oui, si les Libanais, Chrétiens nous précise-t-on, exercent des talents commerciaux c'est parce qu'ils descendent des phéniciens. Il doit y avoir comme un petit chromosome du commerce. On reste bien dans les théories nazisionistes.

13 janvier 2010 à 21:46  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette