samedi, novembre 21, 2009

Bookmark and Share

Matchs de Foot Algérie - Egypte: hooliganisme, chauvinisme, politique et bizness

Les incidents autour des matchs de football Algérie-Egypte au Caire puis à Khartoum ont dégénéré en farce grotesque dont aucun des deux peuples ne sortira grandi.
Certes, on dira que ce sont les Egyptiens, surexcités par une propagande chauvine orchestrée par le régime de M. Moubarak, qui ont commencé avec le caillassage des joueurs de l’équipe d’Algérie puis les agressions contre des supporters des verts.
C'est vrain mais la réaction correcte aurait été, non pas de s’en prendre aux intérêts égyptiens en Algérie, voire à des ressortissants Egyptiens qui résident en Algérie mais d’exiger que justice soit faite: arrestation et traduction devant un tribunal des présumés responsables.
Au lieu de quoi nous avons eu droit des deux côtés à un débordement de chauvinisme abject; le même pour parler de l’Algérie que celui qui s’exprime trop souvent lors de matchs entre clubs de villes différentes.
On me dit, et c’est sans doute vrai, qu’un des problèmes que pose l’entreprise de téléphonie Djezzy, victime de déprédations en Algérie, est que sa maison mère égyptienne fait des affaires avec l’entité sioniste.
Je dirais alors qu’il faut d’abord s’en prendre au gouvernement algérien qui a accepté leur plan d’investissement; gouvernement qui d’ailleurs s’il respecte le boycott des produits de l’entité sioniste ne se gêne pas pour signer des contrats avec des entreprises européennes qui activent jusque dans les territoires occupés.
La vérité, et je pense que les choses apparaîtront clairement une fois tous les torrents de haine (provisoirement?) asséchés, c’est que la réussite du groupe égyptien Orascom en Algérie a fait des envieux chez les nantis de notre pays qui sont intéressés pour récupérer la poule aux œufs d’or que représente Djezzy.
La filiale ciment d’Orascom, cédée au groupe Lafarge, leur a échappé mais ils veilleront à ce que l’opérateur de téléphonie mobile ne leur échappe pas; où alors à le faire disparaître victime des trucs du pouvoir laissant toute la place aux autres opérateurs.
Djezzy ira entre les mains de potentats-bourgeois Algériens (au leu de bourgeois Egyptiens), ce qui fera une belle jambe aux petits paysans, aux chômeurs et aux smicards.

En attendant, je vous propose ce texte d’un correspondant Egyptien du blogueur Libanais Angry Arab, qui fait part de son écœurement devant ce qui se passe autour de cette phase qualificatoire pour la coupe du monde 2010.



Aly, un scientifique Egyptien m’a envoyé ce qui suit: «Avez-vous une idée de l’amlpleur du problème en ce moment? La presse égyptienne affirme que des Egyptiens ont été agressés au Soudan par des hooligans Algériens, tandis que deux jours plus tôt, des journaux algériens (notamment le journal algérien Shorouq) affirmaient que plusieurs Algériens avaient été tués au Caire, ce qui n’a pas été le cas.

Je ne peux pas parler au nom de nos camarades de folie Algériens (un petit aperçu ici cependant) mais je peux vous donner les dernièrs nouvelles sur l’Egypte.

Hier, Anas El Feggy (ministre de l’information) a menacé dans l’émission télévisée d’Amr Adib (la personnalité la plus provocatrice, belliciste, pro-féodale et réactionnaire des télévisions arabes), après que plusieurs Egyptiens aient appelé du Soudan et, affirmant être agressés, d’envoyer des troupes égyptiennes au Soudan (je ne blague pas) pour protéger les citoyens Egyptiens.
Mubarak a convoqué une réunion du conseil national de sécurité pour discuter  de représailles non officielles contre l’Algérie. Le plus surréaliste là-dedans est la réaction des Egyptiens rentrés au pays.
Ils sont royalement offensés, et veulent une action contre l’Algérie qui comprenne un retrait d’investissements (le capital égyptien est abondant comme nous le savons tous) et toutes sortes de choses ridicules. Mais le niveau de la haine contre d’autres Arabes est complètement dingue. Voyez par exemple que les Egyptiens ont réussi à redéfinir le nationalisme égyptien autour de la fiction de l’Egypte Oum ed Dounia (la mère du monde), les Palestiniens devenant des voleurs qui cherchent à voler le Sinaï, les Soudanais sentant mauvais et donc méritant d’être tués en masse et le fait découvert récemment que le Maghreb arabe n’est qu’une bande de barbares. Je me demandais si je pouvais avoir votre aude pour vendre mon passeport.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 6:29 PM

7 Comments:

Anonymous Anonyme said...

decidemment !!!

on veut absolument mettre en egalité la succession dynastique de moubarak et la reaction algerienne

ca devient lourd


le passage de rafah il est situé ou ca au juste...

vous savez celui qui est hermetiquement fermé

22 novembre 2009 à 01:25  
Blogger Djazaïri said...

Il ne s'agit absolument pas de renvoyer Egypte et Algérie dos à dos, mais simplement d'observer que si le régime égyptien a eu une attitude absolument indigne, dont la participation au blocus de Gaza est un autre aspect,la réaction des supporters Algériens n'a pas été digne non plus.
Et dire qu'elle profite aussi à certains intérêts en Algérie même, au plan financier, ne fait que renvoyer à une évidence.
En quoi le fait que des Algériens aient été agressés au Caire justifie-t-il qu'on agresse des Egyptiens en Algérie? L'accepter, c'est accepter toutes les dérives chauvines et racistes queles Algériens, ou d'autres, subissent à l'étranger.
Il ne faut par ailleurs pas sous-estimer les purs phénomènes de hooliganisme et de chauvinisme qu'on voit à l'oeuvre dans les divers championnats, en Algérie comme ailleurs.
Sinon comment expliquer ces débordements qu'on a pu aussi observer en France, dans des villes comme Saint-Etienne, Lyon etc.?
Par ailleurs, à ma connaissance, ni les supporters Portugais, dont l'équipe s'est qualifiée le mêmejour, ni les Turcs lors du dernier championnat d'Europe n'ont incendié des voitures ou brisé des vitrines.

22 novembre 2009 à 11:20  
Anonymous Anonyme said...

on parle de quoi au juste : des immigrés en France, des algériens en Algérie, ou des violences en général (voitures traditionnellement incendiées a la saint sylvestre), une certaine confusion des problématiques est à constater

d’ailleurs un certain match Turquie-Suisse à Istanbul est encore dans toutes les mémoires helvétiques, mais passons

je ne justifie rien du tout, les violences qui ont eu lieu en Algérie sont condamnables, et la police a procédé à des arrestations en grand nombre

qu’en est-il en Égypte ?

rien absolument aucune arrestation, le régime bananier dans toute sa splendeur

quant a Orsacom, prétendre que des forces occultes a sa perte est pour le moins hasardeux, un contrôle fiscal, engagé depuis plus de 12 mois déjà, a relevé une fraude majeure, un redressement est prévu pour la somme faramineuse de 600 millions USD !!

celui qui vend sans autorisation préalable ses cimenteries a Lafarge, rapatrie ses plantureux bénéfices pour les placer a Londres, a Paris, a tel aviv et ou sais je encore…

ce n’est pas vraiment ce que j’appelle un harcèlement que son groupe subit, ca s’apparente plutôt a une conformation aux lois et aux textes en vigueur

le gouvernement algérien est souvent blâmable, mais pas systématiquement

il faut être sérieux, et en l’occurrence il réagit avec un sang froid, une responsabilité et un sens diplomatique absolument remarquables



bloggeur pro Palestine : que pensez-vous du blocus du terminal de Rafah ?

et du discours des pretendants au trone egyptien, les heritiers milliardaires de moubarak pere

22 novembre 2009 à 11:44  
Blogger Djazaïri said...

Par rapport à l'attitude du gouvernement égyptien sur Gaza:
http://mounadil.blogspot.com/2007/03/legypte-humilie-par-son-gouvernement.html#links

Vous reconnaissez vous-même l'existence de phénomènes de hooliganisme indépendants de l'aspect purement politique.
Je suis d'accord avec vous pour dire que le gouvernement algérien a été plus responsable que celui d'Egypte, en évitant de jeter de l'huile sur le feu; de que des médiats algériens lui ont d'ailleurs reproché.
S'agissant d'Orascom, ses pratiques n'ont rien a envier à celles d'autres groupes privés, algériens ou autres. Qu'il rapatrie ses bénéfices, c'est la règle du jeu en économie capitaliste. Les Algériens ont rejeté le socialisme pour opter pour le libéralisme; eh bien le libéralisme, c'est ça aussi.
Nous verrons bientôt le sort réservé à Djezzy; sort qui se scellera sans doute au profit d'autres intérêts privés.
Si l'avalanche de reproches faits à Djezzy est justifié, je ne vois alors qu'une solution adéquate: nationaliser cette entreprise à un prix qui prenne en compte les pertes subies par le fisc algérien. Cette solution aurait l'avantage de mettre à l'écart les appétits de nos bourgeois bien à nous, qui son honnêtes et ne fraudent jamais le fisc (par pur patriotisme, c'est bien connu).

22 novembre 2009 à 12:41  
Anonymous Anonyme said...

bloggeur pro Palestine : que pensez-vous du blocus du terminal de Rafah ?

22 novembre 2009 à 20:53  
Blogger Djazaïri said...

Comme on le sait, l'attitude des autorités égyptiennes relève de la complicité pure et simple Aviv les gouvernements de Tel Aviv.
Dans le post précédent, on voit bien que le chauvinisme encouragé par le gouvernement égyptient concerne tout ce qui n'est pas égyptien, Palestiniens inclus.

23 novembre 2009 à 01:03  
Anonymous Anonyme said...

content de pouvoir enfin le lire...

23 novembre 2009 à 03:00  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette