samedi, octobre 03, 2009

Bookmark and Share

Encore un criminel en fuite au paradis des délinquants

Un homme d’affaires mexicain, Hugo Alberto Wallace Miranda, avait été assassiné dans son pays en 2005. Le scénario de son enlèvement ressemble assez à celui utilisé par Youssouf Fofana et son  gang dit des barbares contre Ilan Halimi ; utilisation d’une jeune fille comme appât puis séquestration.
A la différence de celui d’Ilan Halimi, le corps de Wallace Miranda reste introuvable et ses ravisseurs, du moins ceux qui ont été arrêtés, parlent d’une mort par crise cardiaque.
On s’en souvient, Youssouf Fofana avait pensé trouver refuge dans le pays d’origine de sa famille (la Côte d’Ivoire). Grosse erreur d’appréciation car si l’extradition de Fofana fut pendant un court laps de temps incertaine, il n’en fut pas moins placé en détention dans ce pays.
Justement, c’est un autre point commun avec l’affaire qui nous intéresse puisque le cerveau de l’enlèvement de l’hommes d’affaires mexicain est, lui, toujours en cavale et d’après l’enquête menée par la mère de la victime, Jacobo Tagle Dobin se serait planqué dans... l’entité sioniste. Ce sont précisément les investigations menées à l’initiative de Mme de Wallace qui ont permis l’arrestation des autres membres de la bande.
Qu’est-ce qui peut bien pousser un criminel Mexicain ancien policier au demeurant, à se réfugier au paradis des délinquants du genre Flatto Sharon, Arcadi Gaydamak etc ? (et pas, j’sais pas moi, au Paraguay, en Colombie ou encore aux USA comme certains de ses comparses)

El Sol de Mexico , 3 octobre 2009 traduit de l’espagnol par Djazaïri

Ville de Mexico – Jacobo Tagle Dobin, membre présumé de la bande qui a séquestré et assassiné Hugo Alberto Wallace, pourrait être le concepteur du plan visant à attenter à la vie d’Isabel Miranda de Wallace – la mère de la victime.

C’est ce qu’a appris cette mère courage qui a transformé la douleur de la perte de son enfant en volonté d’enquêter, de poursuivre et d’obtenir l’arrestation de la plupart des membres de la bande qui l’a privée de son fils.

Bien qu’elle n’ait pas révélé comment elle a été informée de ce plan, elle signale disposer de renseignements sur ce plan supposé et même qu’il aurait été ourdi par Tagle Dobin, le seul fugitif qui s’est, semble-t-il, réfugié en Israël.

Dans un entretien télévisé, Miranda de Wallace observe, «je suis sur le point de terminer l’enquête et j’ai envoyé mes informations au procureur, mais ça semble correspondre ; l’enquête est encore en cours, c’est pourquoi je ne peux pas donner de plus grandes précisions.»

Selon les quelques informations qu’elle a données, il semblerait que Jacobo Tagle aurait eu recours à deux tueurs à gages originaires du quartier de Tepito pour qu’ils attentent à sa vie, mais elle a refusé de révéler des informations importantes comme des précisions sur la manière dont elle a eu connaissance de l’attentat présumé. «Il reviendra à la PGR d’enquêter là dessus.»

Les investigations du procureur, avec l’aide des informations issues des enquêtes privées qu’Isabel Miranda a réalisées, ont permis d’arrêter cinq membres de la bande qui avait séquestré et assassiné Hugo Alberto Wallace.

Les indivisus arrêtés et inculpés sont Brenda Quevedo Cruz, Juana Gonzalez Lomeli, Cesar Freyre Morales et les frères Alberto et Tony Castillo Cruz ; seul reste en fuite Jacobo Tagle Dobin qui aurait quitté le pays après avoir appris la capture de ses complices.

Libellés : ,

posted by Djazaïri at 6:21 PM

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Ce qu'on ne dit pas au Mexique, c'est que ce Hugo Wallace avait été à l'aéroport de México en mai 2002 pour contrebande.

10 janvier 2010 à 23:14  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette