jeudi, octobre 16, 2008

Bookmark and Share

Communiqué du Centre d'Information sur la Résistance en Palestine (CIREPAL)

Solidarité avec les Palestiniens de la ville de Akka
CIREPAL

Il y a une semaine, se déclenche une opération d'épuration ethnique dans Akka [Acre], la ville arabe occupée par les sionistes en 1948.
La population palestinienne de la ville de Akka, devenue minoritaire du fait de la colonisation juive, de la création de l'Etat sioniste d'Israël, de son expulsion massive de plusieurs quartiers de la ville, colonisés, résiste toujours à son expulsion.
Cette opération commence par un mini-pogrom lancé par des colons qui instaurent la terreur dans un quartier où ils sont devenus majoritaires. La haine des sionistes qui s'est exprimée tout au long de ces journées terribles pour les Palestiniens (maisons incendiées, expulsions, coups, destructions de voitures et tous biens appartenant aux Palestiniens, par les colons) et (arrestations massives des Palestiniens, empêchement des familles de retourner à leur quartiers, relaxation des terroristes juifs venus de Safad et de Tabaraya, par la police sioniste) montre que l'Etat et ses colons préparent une expulsion massive des Palestiniens de 48 des villes appelées mixtes (Akka, Yafa, Lid, Ramleh et Haïfa) depuis que les colons les ont investies.
Cette opération de nettoyage ethnique n'est pas isolée. Elle fait partie d'un plan aussi monstrueux que le sionisme visant à expulser les Palestiniens de 48 de leur propre pays après avoir fait valoir auprès des Etats occidentaux que l'Etat sioniste doit être un Etat Juif, donc sans la population palestinienne qui a résisté jusque là à toutes les menaces d'expulsions.
Cette opération n'est pas isolée, mais fait partie d'une campagne de répression accrue contre les Palestiniens de 48, comme en témoignent les nombreuses arrestations et jugements depuis deux ans, les campagnes racistes successives, les atteintes aux libertés d'association et d'expression (invasion du bureau de la fondation al-Aqsa, peu avant le mois de Ramadan).

C'est pourquoi nous devons affirmer notre solidarité et notre soutien aux Palestiniens de la ville arabe de Akka ainsi qu'aux Palestiniens de 48 qui vivent une situation extrêmement dangereuse qui risque de s'accentuer si la communauté internationale reste muette.


Envoyez ce message de solidarité ou écrivez-en un autre, à l'adresse mail suivante
ittijah@ittijah.org

"Je suis (nous sommes) solidaire des Palestiniens de la ville de Akka ainsi que de tous les Palestiniens de 48 face aux expulsions et à la vague de répression, que vous subissez. Nous soutenons votre lutte et résistance pour une vie libre et digne dans votre propre pays...."


Centre d'Information sur la Résistance en Palestine

Libellés :

posted by Djazaïri at 9:41 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette