vendredi, avril 06, 2007

Bookmark and Share

USA : bigot, bigotry où les mésaventures quasi-dieudonnesques de Mary Catarineau

Le Comté de Cherokee dans l'Etat de Géorgie est une zone en pleine expansion, mais ce n'est pas pour cette raison que je vous en parle ici. Je veux en fait vous parler de Mary Catarineau, membre de la commission du plan et du service chargé du plan d'occupation des sols de ce Comté et qui vient de présenter sa démission de ces instances.
s
Ce sont ses vues sur la situation au Proche-Orient qui l'ont contrainte à démissionner d'un poste où elle venait d'être nommée pour trois ans.
Mary Catarineau est en effet une personne qui a des idées politiques, sous-tendues par une foi en Dieu inébranlable qu'elle fait partager au public sur son site web intitulé My diary with God [mon journal intime avec Dieu]. Elle expose ses opinions sur des sujets aussi divers que le mariage, la croissance économique, l'immigration etc. Et c'est sur ce site qu'elle s'est hasardé à écrire que :
Israël "a été créé artificiellement pour fournir aux Juifs un endroit exempt de persécutions après l'holocauste." Elle parlait aussi du démantèlement d'Israël comme moyen d'arriver à la paix au Moyen-Orient.
Mme Catarineau a expliqué ainsi sa démission :
"Les choses s'aggravaient et je craignais que cela nuise au travail de la commission de planification et du conseil chargé du plan d'occupation des sols."
Il y a donc eu des pressions puisque "les choses s'aggravaient. Et pourtant, Harry Johnston, le commissaire du Comté qui avait personnellement recruté Catarineau explique que quand il procède à des nominations,
il ne tient pas compte des opinions sur "la religion, la politique internationale ou tout autre sujet qui n'a rien à voir avec la mission du service considéré."
Mais, mais... car il y a un mais :
"la croissance et le développement du Comté de Cherokee est un sujet très controversé. Il est sans doute plus sage de ne pas rajouter de la controverse si on peut raisonnablement l'éviter."
Il y aurait donc une double controverse; l'une liée au processus même de développement du Comté et l'autre liée aux propos de Mme Catarineau.
s
Certes mais en quoi la deuxième controverse peut-elle aggraver la première?
s
D'abord par une incompatibilité d'humeur avec certains responsables du Comté. Ainsi un certain Derek Good dit avoir été troublé [disturbed] par les commentaires de Mme Catarineau. Il est vrai que cette dernière a aussi qualifié les soldats US engagés en Irak de "mercenaires trop bien payés". C'est dur pour M. Good [sa fille est militaire] qui pose son verdict :
"Elle est clairement antisémite par son appel au démantèlement d'Israël."
En fait, ce n'est même pas pour ses propos sur les militaires trop payés qu'on lui a mis la pression, mais seulement pour ce qu'elle a osé écrire qu'elle souhaitait le démantèlement de l'entité sioniste.
s
C'est quand même curieux de voir que l'entité sioniste est le seul Etat dont le simple fait de souhaiter le démantèlement justifie de se voir qualifier d'antisémite. Récemment plusieurs Etats ont été démantelés pacifiquement ou brutalement sans que ces processus n'aient engendré des anathèmes injurieux. Ainsi la Tchécoslovaquie a été démantelée en deux Etats, la Yougoslavie morcelée sous les encouragements de l'Occident de même que l'Union Soviétique. Curieusement les puissances occidentales ont tout fait pour empêcher d'autres pays de se "remanteler" comme le Viet Nam ou encore la Chine qui souhaite réintégrer Formose après avoir récupéré Macao et Hong-Kong.
s
Les messages "controversés" ont été retirés du site de Mme Catarineau, mais ce qui reste permet de se faire une idée de ce que souhaite cette dame pour les populations de la région. Loin de souhaiter un nouvel "holocauste," son voeu est simplement qu'une paix juste permette à Juifs et Arabes de vivre ensemble. Le tout pensé dans un vocabulaire chrétien qu'on peut admirer et détester à la fois tant il recèle de naïveté (au moins apparente) mais aussi de grandeur de sentiments.
z
Mme Catarineau réagit à ces accusations et écrit
"Dieu lavera mon honneur. Parce que j'ai été mensongèrement accusée d'être sectaire [bigot]. Sinon qu'est-ce qu'être qualifié d'antisémite? Je n'ai aucune haine ou préjugé au fond de moi mais peut-être que justement mes accusateurs en ont et qu'ils les projettent sur moi. Parce que les mots qui enflamment une personne rencontrent un feu qui brule déjà, car s'ils rencontraient une mer calme , la colère serait apaisée au lieu d'être attisée. Et Dieu fera pour moi ce que je ne peux faire pour moi-même. Car Dieu est venu à moi dans un nuage blanc pour me réassurer de sa présence dans ma vie. Et tout va bien dans mon monde, maintenant et pour l'éternité."
Ceci est à l'image de tout son blog. On connaît des sectaires sensiblement plus dangereux. C'est dans ce bref message qu'elle nous donne d'ailleurs la clef explicative de sa démission et cette clef, c'est le mot "sectaire." "Bigot" et "bigotry" sont les anathèmes préférés de l'Anti-Defamation League (ADL), l'équivalent de la LICRA aux Etats-Unis.
s
Il se trouve que la personne qui a lancé la polémique sur le contenu du blog de Mme Catarineau est une certaine Shari Cutting, épouse du précédent responsable du service du plan d'occupation des sols. Le Cherokee Ledger News nous précise que Shari Cutting est juive, que c'est elle qui a alerté l'ADL sur les propos de Mme Catarineau et qu'elle n'avait pas encore décidé si elle allait en rester là :
"Je pense que sa démission est un aveu de culpabilité (d'antisémitisme). Je crois que toute personne qui a n'importe quelle sorte d'antisémitisme dans son sang doit être écartée des responsabilités politiques et de tout travail de prise de décisions publiques."
Je vous laisse apprécier le lien entre l'antisémitisme et le sang car nous sommes en pleine théorie raciste. Je voudrais attirer votre attention sur un point. Il peut arriver, à vous comme à moi de souhaiter que tel ou tel soit viré de son poste; par exemple il ne me déplairait pas qu'Alexandre Adler soit viré de France Culture, que Pierre Bénichou disparaisse du show de Ruquier, que Philippe Douste-Blazy ne soit pas réélu à Toulouse etc.
La différence entre vous, moi et cette Mme Cutting c'est qu'elle a les moyens de faire ce que nous nous contentons de désirer. Un courrier électronique à l'ADL et l'affaire est pliée (du moins pour les personnages relativement peu importants comme Mme Catarineau; pour les autres c'est plus long et ça n'aboutit pas toujours.
s
Nous avons vu ce fonctionnement à l'oeuvre en France avec un certain Dieudonné.

posted by Djazaïri at 9:29 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette