mardi, décembre 18, 2012

Bookmark and Share

La Jordanie renvoie le tigre en Syrie


Al Assad, c’est le lion en langue arabe. Un lion que beaucoup, à Londres, Washington, Doha ou Paris voudraient voir quitter la Syrie.

Mais le lion de Damas a dit clairement à ses puissants ennemis que son destin était de vivre et mourir en Syrie.

lion-and-the-lamb

Comme les moutons, le tigre est lui d’un autre avis… 

Un tigre et des oiseaux renvoyés en Syrie après l’échec d’une tentative d’entrée en contrebande
par Rana Husseini, The Jordan Times (Jordanie) 18 décembre 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

AMMAN - Deux véhicules qui étaient entrés il y a une dizaine de jours dans le Royaume par le point de passage frontalier de Ramtha  et qui transportaient en contrebande des oiseaux et un tigre ont été renvoyés en Syrie dimanche avec leur contenu, ont annoncé mardi les autorités. 
Les fonctionnaires des douanes jordaniennes ont fouillé les deux véhicules après avoir eu des soupçons à l’égard des conducteurs, a déclaré le général Ghaleb Sarayreh, directeur des douanes. 

"Le tigre se trouvait dans une cage qui était cachée sous des cartons dans le camion», a précisé un autre fonctionnaire des douanes qui a ajouté que le chauffeur avait déclaré qu'il transportait des fruits et légumes. 
Les oiseaux étaient cachés dans un autre véhicule, également dans des cages, a déclaré le fonctionnaire au Jordan Times.

«Les agents ont compté environ 900 pigeons, canaris et chardonnerets,"  a indiqué le fonctionnaire des douanes, observant que les animaux étaient destinés à la vente à des commerçants en Jordanie. 

Les conducteurs des véhicules n'ont pas été appréhendés, mais "ont dû attendre que nous ayons examiné les animaux et conclu que  nous devions les réexpédier... comme stipulé dans les accords entre les deux pays", a expliqué le fonctionnaire.
Il a déclaré que les agents des douanes faisaient tous les efforts pour empêcher la contrebande d’animaux et d’espèces rares qui contrevient à la convention internationale sur le commerce des espèces menacées de la flore et de la faune sauvages.

Nous alertons les voyageurs qui arrivent en Jordanie qu’ils doivent déclarer les plantes ou les animaux et obtenir une autorisation spéciale avant d’entrer dans le royaume,” a-t-il dit.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 11:05 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette