dimanche, novembre 04, 2012

Bookmark and Share

François Hollande avoue le rôle trouble des services secrets français au Liban


Je n'ai trouvé pour l'instant aucune retranscription ou vidéo intégrale de la conférence de presse qu'a donnée François Hollande à Beyrouth où il est allé prétendre que la France était l'amie du Liban et veillerait sur sa stabilité etc.

Outre que le président Libanais Michel Sleimane n'a pas eu droit, pour ce que j'en ai vu, à l'accolade du chef de l'Etat français qui en avait pourtant récemment gratifié le tueur Benjamin Netanyahou, on sait au Liban ce qu'a été l'amitié de la France en 2006 par exemple.

Donc pas de vidéo ou retranscription intégrale, alors je vais faire confiance en attendant à Angry Arab qui observe ce qui suit:
Aujourd'hui, l'inexpérimenté président Français a pour ainsi dire étalé les liens des services secrets français avec Michel Samahah. Quand lors d'une conférence de presse à Beyrouth, il a été interrogé sur de tels liens, le président Français a déclaré qu'il n'existait pas de tels liens "depuis que je suis devenu président." C'est donc officiel maintenant.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 8:56 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette