samedi, novembre 03, 2012

Bookmark and Share

Bonne idée: retransmettre en direct les négociations sur le programme nucléaire iranien


J’avais entendu parler de Press TV, la chaîne de télévision iranienne anglophone, interdite de retransmission maintenant en Europe (la liberté d’interdire fait partie de la liberté, n’est-ce-pas ?) mais pas d’Hispan TV, son pendant en langue castillane.

Justement, Hispan TV nous gratifie d’une information intéressante et d’une proposition qui devrait faire jubiler François Hollande qui est plus que d’accord avec Benjamin Netanyahou sur la nécessité de faire plier l’Iran sur le dossier nucléaire. François Hollande ne sait peut-être pas (je suis sans doute naïf) que pour les sionistes, faire plier l’Iran signifie détruire ce pays.

En tout cas, la proposition iranienne présentée par Hispan TV aurait le mérite de permettre à chacun de décider qui est de mauvaise foi sur le dossier nucléaire iranien.

L’Iran veut retransmettre en direct le dialogue entre l’Iran et le G5+1
Hispan TV (Iran) 3 novembre 2012 traduit de l’espagnol par Djazaïri

La République islamique d'Iran a agi en toute transparence dans les négociations avec le groupe 5 +1 (comprenant les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Chine, la Russie, plus l'Allemagne) et c’est pourquoi il demande une retransmission en direct des négociations, a a déclaré samedi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères,
Ramin Mehmanparast
Lors d'un entretien accordé à l’agence de presse iranienne Fars, en marge de la 19ème Exposition internationale "Presse et agences de presse" qui s’est tenue à Téhéran, la capitale iranienne, M. Mehmanparast a évoqué les négociations entre l'Iran et le groupe 5 +1 sur le programme nucléaire iranien. "Dans ces négociations, l'Iran a agi en toute transparence, outre des propositions concrètes, plaide pour une diffusion en direct des négociations», a-t-il observé. Mehmanparast a souligné que les pourparlers entre l'Iran et le G5 +1 ne sont ni techniques ni juridiques, et que les accusations contre le programme nucléaire de Téhéran sont motivées politiquement.

"Ils ont décidé que l'Iran ne devait pas accéder aux technologies nucléaires de pointe et devait limiter ses capacités, car eux seuls ont droit à ces avancées techniques ", a déclaré le diplomate iranien.

« Actuellement, l’expérience des scientifiques de notre pays a atteint un tel niveau qu’il [l’Occident] ne pourra extirper ces connaissances acquises par le peuple iranien,» a-t-il ajouté.
Sur certaines déclarations sur l’abandon par l’Iran de son programme nucléaire en échange d’une levée des sanctions, il a assuré que les mesures anti-iraniennes de ces trente dernières années démontrent clairement que le dossier nucléaire iranien n’est rien d’autre qu’un prétexte.
Enfin, il a signalé que du moment que l’Iran se trouve dans le collimateur des pays occidentaux, sous la forme de sanctions injustes, on se demande ce qui motive de tels embargos et pressions puisque si ils sont en vigueur en ce moment l’ont été dès la victoire de la révolution islamique, à une époque où l’Iran n’avait en fait aucun type d’activité nucléaire.

Les Etats Unis et le régime israélien, ainsi que leurs alliés, accusent l’Iran de poursuivre des objectifs belliqueux avec son programme d’énergie nucléaire.

L’Iran rejette pour sa part de telles accusations et soutient avoir le droit d’utilise la technologie nucléaire à des fins pacifiques puisqu’il est signataire du Traité de Non Prolifération (TNP) et est membre de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA).

La radio iranienne francophone traite aussi de ce sujet, mais de manière trop succincte à mon goût.

Libellés : , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 6:02 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette