vendredi, décembre 16, 2011

Bookmark and Share

Le tueur Norvégien et le sionisme


Comme vous le savez, la justice norvégienne a conclu qu’ Anders Behring Breivik l’auteur de la tuerie d’Utoeya et de l’attentat perpétré au centre d’Oslo était un déséquilibré mental et donc non susceptible de répondre de ses actes.
Pourtant, si Anders Behring Breivik était bien l’adepte d’une idéologie folle, il n’est certainement pas plus fou que ne l’étaient par exemple les proches de Hitler qui ont néanmoins été jugés. Le tueur Norvégien est en effet l’adepte d’une idéologie cohérente qui possède une forte armature intellectuelle dont certains éléments doivent beaucoup à un philosophe bien connu dans l’Hexagone.
Il est clair que si les actes qu’il a commis l’avaient été par un Musulman, ainsi que les spécialistes l’avaient immédiatement supposé et argumenté, ce dernier aurait sans douté été considéré comme cruel mais apte à répondre de ses actes. Et toute littérature se référant de près ou de loin à la religion musulmane aurait été brandie comme une preuve du soubassement idéologique de ses actes.

Mais Breivik n’est qu’un fasciste sioniste : il est donc fou à lier et a agi seul.

D’après l’édition suédoise du journal The Local, un chercheur Suédois se serait aventuré à faire un lien entre l’entité sioniste et le tueur d’Oslo. Une hypothèse parmi d’autres pour ce chercheur. Mais seule celle du lien avec l’entité sioniste semble poser problème.
C’est quand même curieux, parce que quand tout le monde s’accordait pour imputer la responsabilité de ces crimes à des terroristes Musulmans, on sentait un bel unanimisme, chacun apportant sa contribution à l’explication du choix de la Norvège comme cible par les islamistes.
Une hypothèse semble-t-il impossible à faire pour l’entité sioniste. En effet, chacun sait que le régime sioniste est un gouvernement pacifique, qui n’utilise la force que pour se défendre. Son armée respecte des règles éthiques incomparables, c’est-à-dire que quand elle tue un gamin qui va à l’école, une enquête est immédiatement diligentée pour situer les responsabilités. Les conclusions? C'est une autre affaire.

L’entité ne commet jamais d’actes violents à l’étranger. C’est pourquoi on ne comprend pas pourquoi le journal suédois nous parle de cet obscur serveur assassiné par erreur par le Mossad. Ce serveur était Ahmed Bouchikhi, le frère de «Chico» Bouchikhi, un des fondateurs des Gipsy Kings.

 Le comte Folke Bernadotte, un Suédois médiateur de l’ONU en Palestine avait été assassiné par des terroristes Juifs ? Oui, cet homme de paix avait été assassiné avec le colonel Français André Sérot par des terroristes Juifs (en uniforme) du même genre que ceux qui veulent mettre à feu et à sang le Moyen Orient.

Pour en savoir plus sur les connexions entre le tueur d’Oslo et le sionisme, vous pouvez commencer par ce qu’en dit ce blog.


The Local (Suède) 14 décembre 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri
Un universitaire Suédois est sous le feu de la critique en Norvège après avoir écrit un article suggérant qu’Israël a joué un rôle dans le massacre perpétré le 22 juillet par Anders Behring Breivik qui avait causé la mort de 77 personnes.

Le professeur d’origine suédoise Ola Tunander est un enseignant chercheur au Peace Research Institute Oslo (PRIO), un centre de recherché où il a passé l’essentiel de sa carrière après l’obtention de son doctorat à l’université de Linköping en 1989.

Mais un article récemment écrit par Tunander et dans lequel il tente de découvrir ce qui a pu pousser Breivik à placer une voiture piégée près de bâtiments officiels en Norvège et à tuer par balles 69 personnes dans un camp d’été de jeunes militants du parti travailliste, a incité le directeur du PRIO à prendre ses distances avec son contenu.

Le directeur du PRIO, Kristian Berg Harpviken a déclaré au magazine norvégien Minerva que la lecture de l’article de Tunander lui a laissé un sentiment de «malaise considérable.»

Harpviken a aussi été atterré par ce qu’il a considéré comme de graves erreurs de jugement de la part de Nytt Norsk Tidsskrift, une revue scientifique pluridisciplinaire, pour avoir accepté de publié ce texte litigieux dans sa dernière livraison.

Dans son article, Tunander conclut que des actes terroristes d’une telle ampleur sont absolument impossible sans l’implication de forces étatiques, «et que nous ne pouvons pas exclure que tel fut le cas cette fois aussi ».


Parmi tout un ensemble de théories alternatives, Tunander présente “une simple chronologie” des tensions diplomatiques entre la Norvège et Israël dans les mois qui ont précédé le massacre, Oslo ayant fait savoir sa volonté de reconnaître un Etat palestinien. 

Tunander note en deux occasions l’importance de la date des attaques.

Il remonte d’abord en 1973, quand des agents du Mossad israélien avaient été arêtes le 22 juillet après une opération rate dans laquelle ils n’avaient pas assassiné la bonne personne sur le sol norvégien.

Il remet aussi en mémoire l’attentat contre l’hôtel King David à Jérusalem perpétré par l’organisation paramilitaire sioniste Irgoun le 22 juillet 1946.

“Nous avons discuté de la composante d’extrême droite israélienne et judéo-chrétienne du réseau de Breivik, de l’intérêt pour Israël de mettre au pas la Norvège, et la satisfaction en Israël suite aux attaques. A cet égard, les attaques commises par Breivik semblent s’apparenter à un nouvel attentat de l’hôtel King David: 22 juillet,” écrit-il.

Tunander a déclaré à l’agence de presse norvégienne NTB qu’il était injuste de conclure à la lecture de son article, ainsi que l’a fait par exemple l’écrivain Norvégien Øyvind Strømmen, qu’il voulait relier Israël à la pire atrocité vécue par la Norvège en temps de paix.
“Pourquoi il souhaite interpréter l’article de cette façon est une question à laquelle il devrait répondre lui-même,” explique Tunander.

Ecrivant dans Minerva, Strømmen affirme que les intentions de l’universitaire de 63 ans laissent peu de place au doute.


« Est-ce qu’il insinue qu’Israël était derrière le 22 juillet, ou impliquée d’une manière ou d’une autre? La réponse est malheureusement oui, » écrit-il.

j'ai choisi de publier ce post en dépit du fait que j'ai été devancé par un blog hébergé en Suisse

posted by Djazaïri at 7:46 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette