dimanche, février 22, 2009

Bookmark and Share

Un diplomate susceptible de plaire au régime sioniste

Philip Weiss attire notre attention sur une manifestation visible de double allégeance chez un haut responsable du gouvernement des Etats-Unis.

Elle concerne Dennis Ross que l’administration Obama pourrait charger de gérer le dossier iranien. Sur cette photo qui date de l’an dernier, on voit Dennis Ross présenter à Ehud Olmert, le premier ministre sioniste pour encore quelques jours, le rapport du Jewish Policy Planning Institute (JPPPI).

P. Weiss précise que Dennis Ross préside le JPPPI dont l’objectif est de renforcer «l’identité juive globale» (sic) et de lutter contre ce que Ross appelle le nouvel antisémitisme, c’est-à-dire les démarches qui visent à criminaliser le comportement de l’entité sioniste.

P. Weiss se demande en conclusion si Ross peut être considéré comme un « médiateur honnête.»

La réponse est dans la question car quelle honnêteté peut-on espérer d’un diplomate des Etats-Unis qui s’occupe, et pas seulement à ses moments perdus, de trouver les moyens de renforcer «l‘identité juive globale »?

Ross ne peut que plaire aux sionistes puisqu'il fait en réalité partie des leurs.

Libellés : , , , , , , , ,

posted by Djazaïri at 2:40 PM

1 Comments:

Blogger Serge Adam said...

Merci pour ton info. Je vais en parler sur mon blogue et donner ta référence.
Intéressant, surtout après la visite de Obama dans mon pays.

23 février 2009 à 02:48  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette