lundi, mars 05, 2012

Bookmark and Share

Séjour difficile à Bodrum pour les marins de l'USS The Sullivan


Bodrum est une station balnéaire turque bien connue, mais cette ville n’attire pas que des touristes puisqu’un navire militaire américain vient d’y jeter l’ancre. Ce destroyer lance-missile s’intègre dans le dispositif de surveillance radar que l’OTAN vient d’implanter dans l’est de la Turquie pour renforcer le blocus militaire de l’Iran.

Bodrum
Ce que les autorités d’Ankara nient, comme si elles avaient un quelconque pouvoir de décision sur ce que font les techniciens de l’armée des Etats Unis qui sont la puissance réellement propriétaire de l’OTAN.
Bon, mais quand les marins Américains se piquent de faire du tourisme en faisant une promenade à Bodrum, les choses ne se passent pas bien puisqu’une protestation spontanée de la population prend forme et que les choses se soldent par l’interpellation de onze citoyens Turcs et le retour sous haute surveillance d’une centaine de marins US dans leur bateau.
J’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé aucun article précisant le nombre de manifestants qui a dû cependant être assez conséquent, puisqu‘il a fallu fortement escorter les soldats de l’Oncle Sam.

Manifestant interpellé par la police à Bodrum
Difficile de tirer des conclusions, mais on peut supposer que les choix d’alignement de la Turquie sur l’OTAN sont loin de faire l’unanimité dans la population.

RTT News (USA) 5 mars 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

Dimanche soir, la police turque a arrêté 11 personnes dans la ville balnéaire de Bodrum au sud-ouest de la Turquie pour avoir protesté contre la présence dans la ville de marins Américains permissionnaires du destroyer USS The Sullivan.

L'USS The Sullivan à Haïfa en Palestine occupée

Citant la police, l’agence de presse Anatolia rapporte que les marins avaient débarqué après que le navire de guerre ait accosté à Bodrum dans la soirée de dimanche. Alors qu’ils faisaient des emplettes et se promenaient dans les rues de Bodrum, un groupe a protesté contre leur présence. La police est intervenue et a interpellé 11 personnes pour avoir tenu une manifestation interdite.

Quelque 100 marines US sont alors retournés dans le bateau  accompagnés d’un important dispositive de sécurité. Le bateau doit quitter Bodrum mardi.

Le Sullivan, qui opère en Méditerranée et dans l’océan Indien, a jeté l’ancre à Bodrum dans le cadre d’une mission liée aux systèmes radar. Le navire de guerre de 198 mètres de long avec 296 hommes embarqués est un destroyer lance missiles de la classe Aegis. Le système de défense antimissile balistique Aegis est un programme conçu pour assurer une protection contre les missiles balistiques, indiquent les informations.

Le bateau s’est présenté au port quelques jours après l’envoi de 50 soldats US dans une base radar dans la province turque orientale de Malatya, qui tient une place essentielle dans le dispositif de défense antimissile de l’OTAN, ajoute l’agence.

Libellés : , , , ,

posted by Djazaïri at 9:28 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette