vendredi, mars 23, 2012

Bookmark and Share

Deux terroristes Italiens jugés en Inde

Jelestine and Ajesh Binki, 25 et 45 ans, étaient deux pêcheurs qui pratiquaient leur métier au large du Kerala, l’Etat de la république indienne dont ils étaient originaires.

Je parle au passé parce que ces deux pêcheurs ont été tués par balles par militaires qui se trouvaient à bord d’un navire marchand italien.

C’était le 15 février dernier.

Comme vous le savez, la région nord de l’océan indien connaît depuis quelques années une recrudescence de la piraterie qu’il faut mettre directement en lien avec la destruction des structures étatiques somaliennes par l’Occident ainsi qu’avec l’exploitation illégale des ressources maritimes de la Somalie que ce soit par la pêche ou le déversement de déchets.

Ces activités illégales sont bien entendu le fait d’entreprises appartenant à ces pays qui font respecter le droit partout dans le monde.

Et qui se chargent aussi de régler le problème de la piraterie et envisagent maintenant de mener des opérations militaires terrestres en Somalie.

Des pompiers pyromanes quoi…

Mais l’Inde n’est pas exactement la Somalie et les autorités indiennes n’ont pas laissé couler et ont arraisonné le bateau italien et interpellé les soldats  italiens.

L’Italie a fait pression pour que ses deux ressortissants soient extradés pour être jugés dans leur pays, arguant en outre d’une immunité juridictionnelle liée à leur mission de protection officielle (un argument qui ne marche que pour les Occidentaux). Une démarche que n’acceptent que les pays soumis.

Pas l’Inde.

Et la haute cour du Kerala n’a pas hésité à qualifier ces deux meurtres d’acte terroriste puisque les agents italiens avaient tiré sans sommation sur des hommes désarmés qui ne les menaçaient aucunement. Leurs peaux basanées avaient cependant suffi à les confondre avec des pirates.

Libellés : , , , , ,

posted by Djazaïri at 6:58 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette