mardi, novembre 01, 2011

Bookmark and Share

Les victimes anonymes lynchées en même temps que Mouammar Kadhafi


Un article très intéressant de Sukant Chandan qui porte sur le lynchage du colonel Kadhafi. L’essentiel de l’article porte sur les motivations de la guerre contre le régime libyen et les raisons pour lesquelles aussi bien les prétendus rebelles que Hillary Clinton souhaitaient la mort du colonel Kadhafi, en s’épargnant de préférence l’embarras d’un procès.
Mme Clinton avait donc prononcé la condamnation et les « rebelles » ont donc procédé à l’exécution du verdict.
Ceci dit, ce qui a surtout suscité mon intérêt pour cet article c’est l’attention qu’il porte à des « détails » d’une des vidéos du lynchage qui semblent être passés largement inaperçus.
Ce sont pourtant des séquences où on voit d’autres prisonniers, des noirs à l’évidence, dont l’un, blessé pourtant, est ligoté sur l’affût d’une pièce d’artillerie.
Sans doute d’autres victimes, anonymes celles là, de lynchages humanitaires.
Quand on voit toutes les saloperies qu’ont commises l’OTAN et ces prétendus révolutionnaires Libyens, on a la nausée d’entendre encore parler de mission de protection des civils. Et de savoir qu’on cherche à faire comparaître Seif el Islam Kadhafi devant une Cour Pénale Internationale où devraient plutôt être déférés les chefs du Conseil National de Transition libyen, et d’autres dirigeants comme Mme Hillary Clinton, M. Barack Obama, M. Nicolas Sarkozy et M. David Cameron.


Extrait de :
Pourquoi les media sont-ils silencieux sur ces frères noirs lynchés à côté de Kadhafi ?
Par Sukant Chandan, Sons of Malcolm 28 octobre 2011 traduit de l’anglais par Djazaïri

Dans les vidéos du lynchage de Kadhafi, on voit plusieurs noirs qui sont ligotés à l’arrière des camionnettes des rebelles pro-OTAN. L’un d’entre eux, sur la capture d’écran ci-dessous est à proximité immédiate du lieu où Kadhafi est en train d’être lynché.



La deuxième photo, vient de ce clip d’al Jazeera en anglais qui traite du lynchage de Kadhafi. C’est une capture d’écran, quoique la caméra s’attarde sur cette scène pendant 9 secondes avant d’être braquée directement vers deux autres personnes à l’arrière de camionnettes pro-OTAN, dont l’un à l’air d’être un homme noir très jeune, environ 20 ans, et l’autre un Libyen entre deux âges à la peau plus claire et qui porte une calotte musulmane.


Al Jazeera ne commente pas ce passage, ce qui n’est pas surprenant car al Jazeera, Anglophone comme arabophone, a été à la pointe de l’histoire raciste sur les ‘mercenaires Africains’ qui combattaient pour Kadhafi (à ce jour, aucune preuve n’a été fournie, ce qu’ont reconnu les media et les ONG occidentales), ce qui a contribué à encourager le lynchage de masse des gens au teint de peau très foncé en Libye, avec aussi ma destruction complète de la ville de Tawergha qui comptait 25 000 habitants, des Libyens noirs en majorité..

Pour ce que j’en sais, j’ai été le seul à commenter ces images dans cette interview accordée à Russia Today. Je voudrais encourager d’autres personnes à donner de la voix. Une petite rectification : j’avais pensé par erreur qu’un des frères noirs était attaché à un poteau vertical alors qu’il est en fait attaché au canon d’une pièce d’artillerie lourde montée sur la camionnette à un angle de 45 degrés. Il est clair qu’il est terrifié et qu’il est ensanglanté.

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 8:18 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette