dimanche, janvier 11, 2009

Bookmark and Share

Les terroristes sionistes détruisent sciemment une clinique à Gaza.

Cet établissement de soins a été bombardé sciemment par l'aviation sioniste qui a procédé à un tir d'avertissement afin qu'elle soit évacuée.
Ce qui explique qu'il n'y a pas eu de victimes mais nous permet également de déduire que les terroristes sionistes savaient qu'elle n'accueillait pas de combattants Palestiniens. C'estun crime de guerre, car il s'agit d'un hôpital civil en fonctionnement " [cf :
Article 18 de la convention IV de Genève - Les hôpitaux civils organisés pour donner des soins aux blessés, aux malades, aux infirmes et aux femmes en couches ne pourront, en aucune circonstance, être l'objet d'attaques ; ils seront, en tout temps, respectés et protégés par les Parties au conflit.].
Je crois que même les Nazis n'ont pas fait ce genre de choses. Encore un motif d'orgueil pour les sionistes. A défaut de faire fleurir le désert comme ils le prétendent, ils font fleurir les cimetières.

Détruire Gaza, voilà l'objectif de Sion, celui que défendent tous ceux qui manifestent en sa faveur à l'appel d'organisations comme le CRIF ou l'UEJF en France. A ce titre, ces organisations sont comptables des crimes dont ils font l'apologie.

Impossible pour l'instant de trouver cette information dans la presse française, ce qui n'est pas une surprise car elle doit être en attente de l'imprimatur de sa Tsahal adorée.

Une clinique détruite par un bombardement israélien

7 sur 7 (Belgique) 11 janvier 2009

Une clinique a été détruite samedi à Gaza par un bombardement israélien, sans faire de victime, ont annoncé dimanche plusieurs organisations caritatives qui participaient à son financement.

"La clinique est totalement détruite, y compris les équipements et les fournitures médicales", a déclaré dans un communiqué Christer Aakesson, responsable des opérations internationales de l'Eglise suédoise.

Le raid aérien n'a pas fait de victimes, le bâtiment qui abritait la clinique ayant pu être évacué."Peu avant que le missile ne frappe le bâtiment dans lequel se trouvait la clinique, l'aviation israélienne a tiré un missile d'avertissement pour faire fuir tous ceux qui se trouvaient à l'intérieur. Peu de temps après, l'armée détruisait le bâtiment complètement", rapporte l'Eglise suédoise. Jusqu'à l'offensive israélienne sur Gaza, la clinique servait de maternité, avant d'être reconvertie en service de soins intensifs, précise-t-elle.

Selon Christer Aakesson, rien dans le bâtiment ne justifiait qu'il soit une cible pour l'armée israélienne. "Un chef du Hamas avait sa maison dans le quartier", a-t-il dit à l'agence suédoise TT. (belga)

posted by Djazaïri at 9:53 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette