mardi, juillet 04, 2006

Bookmark and Share

Sionisme = Terrorisme

Le site britannique Redress rappelle opportunément quelques vérités sur la nature terroriste du régime sioniste. Il souligne que ce régime, qui prétend participer avec les puissances occidentales, USA en tête, à la lutte contre le terrorisme est en fait l'initiateur des techniques que les Palestiniens, entre autres, tentent plutôt maladroitement d'utiliser. La liste qui suit est édifiante.
s
Ci-dessous quelques faits rarement mentionnés sur la relation entre le sionisme et le terrorisme moderne.
k
1. Le premier détournement d'avion a été celui d'un avion civil syrien par Israël en 1954 (cherchez bien dans la page)
l
2. Les grenades dans des cafés : utilisées pour la première fois par les sionistes contre des Palestiniens à Jérusalem le 17 mars 1937.
u
3. Les bombes à retardement à détonateur électrique dans des lieux commerciaux bondés : utilisées pour la première fois par les sionistes contre des Palestiniens à Haïfa le 6 juillet 1938.
g
4. Faire sauter un navire avec ses passagers à bord : exécuté pour la première fois par les sionistes le 25 novembre 1940 à Haïfa. Les sionistes n'ont pas hésité à faire exploser leurs propres correligionnaires pour protester contre la politique britannique de restriction de l'immigration juive en Palestine. Ce bateau, le Patria, transportait 1700 immigrants Juifs dont plus de deux cents ont perdu la vie.
d
5. Assassinat de responsables gouvernementaux : réalisé pour la première fois par les sionistes au Caire contre les Britanniques quand, le 6 novembre 1944, Lord Moyne a été assassiné par le groupe Stern. Yitzhak Shamir, membre de l'Irgoun et plus tard chef du groupe Stern était derrière cette action.
g
6. Le recours à des otages pour faire pression sur un gouvernement : mis en oeuvre pour la première fois par les sionistes contre les Britanniques à Tel Aviv le 18 juin 1946.
f
7. Faire exploser des locaux officiels aves les employés civils et les visiteurs qui ds'y trouvent : réalisé pour la première fois par les sionistes contre les Britanniques le 22 juillet 1946 à Jérusalem. Le bilan de l'attentat contre l'hôtel King David avait été de 91 Britanniques tués et 46 blessés. Menahem Begin qui avait planifié et conduit l'attentat avant de devenir plus tard premier ministre d'Israël a reconnu que le massacre avait étaé coordonné et exécuté sur instruction de la Haganah.
d
8. Valises piégées : utilisées pour la première fois par les sionistes contre l'ambassade britannique à Rome le 13 octobre 1946.
d
9. Voitures piégées dans des zones civiles : mises en oeuvre pour la première fois par les sionistes contre les Britanniques à Sarafand (est de Jaffa) le 5 décembre 1946.
d
10. Passage à tabac d'otages : commis pour la première fois par les sionistes contre des Britanniques à Netanya et Rishon le 29 décembre 1946.
d
11. Lettres piégées expédiées à des responsables politiques : utilisées pour la première fois par les sionistes contre les Britanniques quand 20 lettres piégées ont été envoyées d'Italie vers Londres entre le 4 et le 6 juin 1946.
d
12. Assassinat d'otages en représailles contre des actions gouvernementales : réalisés pour la première fois par les sionistes contre les Britanniques dans le secteur de netanya le 29 juillet 1947.
d
13. Colis postaux piégés : utilisés pour la première fois par les sionistes contre les Britanniques à Londres le 3 septembre 1947.
d
14. Le massacre de Qibya, nord-ouest de Jérusalem, a été accompli par l'unité 101 sous le commandement d'Ariel Sharon mercredi 14 octobre 1953. Cette attaque a été la plus sanglante et la plus brutale parmi les crimes sionistes depuis l'infâme massacre de Deir Yassine. 42 maisons ainsi qu'une école et une mosquée furent dynamitées avec leurs occupants à l'intérieur. 75 femmes, hommes et enfants avaient été tués.

posted by Djazaïri at 11:07 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette