mercredi, mars 29, 2006

Bookmark and Share

Les progressistes Juifs Canadiens s'affirment

L'agence Scoop de Nouvelle-Zélande est une mine d'informations. On peut y trouver ce communiqué de presse d'une nouvelle organisation juive au Canada qui se dit consternée par l'inflexion pro-israélienne du gouvernement de ce pays.
Ces gens ne sont pas forcément antisionistes, ils sont unis pour réclamer un retour à la neutralité du Canada dans le conflit du Moyen-Orient. Personnellement, je trouve que c'est déja pas mal et je ne doute ni de leur courage ni de leur adhésion à ce principe si important qu'est la justice.

Les progressistes Juifs Canadiens s'affirment
Mardi 28 mars 2006
LA NOUVELLE ORGANISATION JUIVE CANADIENNE EXHORTE LE GOUVERNEMENT CONSERVATEUR DE HARPER A NE PAS ABANDONNER LA POSITION DE NEUTRALITE DU CANADA SUR LE CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN

MONTREAL – L'Alliance of Concerned Jewish Canadians, une organisation créée récemment pour fédérer des individualités et des groupements juifs progressistes, souhaite informer le gouvernement de Harper que l'évolition de sa politique envers Israël ne répond pas aux attentes de l'ensemble des Juifs canadiens.
Le ACJC, fondée en 2005 pour rassembler des groupements et des Juifs progressistes à travers le Canada a constaté avec consternation l'abandon par les gouvernements de Paul Martin et de Stephen Harper de Stephen du rôle historique du Canada comme intermédiaire neutre dans le conflit Israël-Palestinie pour aller vers une politique partiael en faveur d'Israël.
« La réputation internationale de conciliateur du Canada est un héritage construit depuis des décennies, » a déclaré Jason Kunin membre du comité directeur de l'ACJC. . « Si nous la dilapidons maintenant, nous ne pourrons plus jamais la retrouver. »
Aux Nations Unies, Canada s'est abstenu traditionnellement dans les résolutions controversés dirigés contre Israël, attitude lui a permis de rester une voix impartiale dans le conflit persistant entre Israeliens et Palestiniens
Avec le gouvernement de Martin, cependant, le Canada a inversé son attitude et a voté contre plusieurs résolutions appellant Israël à respecter les droits humains des Palestiniens. Tout récemment, le 10 mars 2006, le Canada a voté contre une résolution non contraignante appelant Israël à permettre aux femmes et aux enfants de réfugiés Palestiniens de retourner dans leurs maisons. .
L'ACJC pense que ce changement dans la politique étrangère du Canada représente un abandon inacceptable des droits humains des Palestiniens et est contraire aux valeurs des Canadiens Juifs. En réalignant son vote à l'ONU avec ceux d'Etats clients des USA comme la Micronésie, Nauru, Palau, Tuvalu, et Vanuatu, le Canada prend le risque de s'isoler de lui-même à l'international.
Les voix juives progressistes n'ont pas été consultées sur ces questions par le gouvernement canadien ou la presse nationale. Shimon Fogel du Comité Canada-Israël a déclaré au journal Globe & Mail du 11 mars que son organisation « se réjouissait » du changement de la politique étrangère canadienne à l'égard d'Israël. L'ACJC, cependant, affirme que ni Fogel ni une organisation telle que le Comité Canada-Israël n'ont le droit de parler au nom des communautés juives canadiennes.

posted by Djazaïri at 7:15 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette