dimanche, novembre 13, 2011

Bookmark and Share

Nicole Pfund, de l'Aveyron à Gaza, le parcours d'une artiste


Je n'ai pas pu résister à la reprise intégrale de cet article du journal La Dépêche du 13 novembre 2011. 
Au passage, je rappelle que c'est aussi en Aveyron qu'est établie l'association Le Philistin qui propose à la vente des produits palestiniens, qu'il s'agisse de produits agricoles ou artisanaux via France Import Palestine et le site Fipsouk.

De Saint-André à Gaza, l'itinéraire de Nicole Pfund
Aventure

Nicole Pfund (au centre et sans voile) en compagnie des professeurs et des étudiants de Naplouse


Quel lien peut-il y avoir entre la bande de Gaza et le petit village de l'ouest Aveyron qu'est Saint-André-de-Najac ? Pour aussi improbable que cela puisse paraître, il suffit de regarder du côté de l'artiste-peintre Nicole Pfund. Installée au Roc-de-Matha, celle, dont les rats peints font le bonheur des galeristes les plus cotés, s'est engagée depuis plusieurs années aux côtés des artistes gazaouis. Leur permettre d'exposer en France, en Europe et ailleurs : un vrai parcours du combattant.
Non pas pour trouver des lieux où accrocher, mais bien plus pour arriver… à faire sortir leurs œuvres, sans passer par les célèbres souterrains. Mais dès que l'occasion lui en est donnée, Nicole quitte ses animaux et sa petite maison rouergate pour aller voir ce qu'il se fait de l'autre côté de la Méditerranée, avec ses amis palestiniens. Ainsi vient-elle de soutenir l'artiste gazaoui Mohammed Hawajri, qui exposait dans le cadre de l'exposition collective et itinérante, « Autres Mondes », dialogue entre artistes de France, de Jordanie et de Gaza.
En marge de cet événement phare de la scène culturelle de Jérusalem, Nicole Pfund vient d'animer des ateliers de peinture sur la thématique des paysages de France.
Un temps fort d'échanges et de partages que l'artiste aveyronnaise juge comme indispensable, pour elle sur un plan personnel mais aussi, et surtout, pour toutes celles et ceux à qui elle apporte des rayons de ce soleil baptisé liberté, depuis le pays des droits de l'homme. De retour au Roc-de-Matha, Nicole Pfund ne perd pas une minute afin de préparer déjà d'autres expositions avec des artistes de Gaza sur le territoire hexagonal. Parce qu'au-delà du mot militant, il y a celui de solidarité qui vient à l'esprit et qui saute aux yeux…

Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 5:53 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette