vendredi, juillet 22, 2011

Bookmark and Share

Les attentats d'Oslo et les spécialistes du "djihad global"

La Norvège vient de vivre coup sur coup deux événements très graves: l'explosion d'une bombe de forte puissance dans le centre administratif d'Oslo puis une fusillade lors d'un meeting politique à Utoeya, dans la région d'Oslo. Le bilan de ces deux attaques s'élèverait provisoirement à 11 morts.
Les deux incidents sont évidemment liés, sinon il faut reconsidérer la théorie des probabilités.
Mais qui peut en vouloir à ce pays scandinave, par essence pacifique? Oui, parce que, mis à part des avions qui bombardent la Libye et des soldats engagés en Afghanistan, la Norvège est un pays absolument pacifique.
D"ailleurs, l'Europe dans son ensemble, a une longue histoire d'évolution pacifique, aussi bien en matière de relations internationales que de  politiques internes.

Pour Roland Jacquard de l'Observatoire International [du terrorisme je suppose], il y a deux pistes qui tiennent justement au rôle de la Norvège en Afghanistan et en Libye. Selon le même Jacquard, les réseaux terroristes islamistes trouvent un terrain favorable en Scandinavie:
Les conditions de vie leur sont beaucoup plus favorables qu’ailleurs. Ces pays n’ont pas la culture de l’antiterrorisme. Ce qui leur permet aussi de circuler plus facilement. Ils peuvent se rendre facilement en Belgique, par exemple.
C'est sûr que quand on est un terroriste islamiste, il est très important de pouvoir se rendre facilement en Belgique...
Pour continuer dans l'analyse subtile, n'oublions pas aussi selon M. Jacquard qu'Oslo est la ville où Barack Obama a reçu son prix Nobel de la paix.
Je crois que Jacquard devrait passer de l'observatoire à la mise en observation.

La revue du web sur le blog Bigbrowser énumère diverses hypothèses toujours aussi variées puisque, d'une manière ou d'une autre, elles pointent toutes sur un terrorisme venu du Moyen Orient.
Même chose chez Ana Murison pour le Daily Telegraph de Londres. Analyste du "Global Djihad", elle signale quand même en fin d'article, après avoir évoque toute une série de coupables potentiels plutôt basanés, et Musulmans, elle signale brièvement l'hypothèse d'attaques d'extrême droite.
Oui, car l'auteur de la fusillade a été interpellé et s'avère être un Norvégien correspondant à l'image qu'on se fait souvent des habitants de ce pays: grand et blond.

Compte tenu de ces faits, la conclusion d'Ana Murison vaut en quelque sorte son pesant de cacahouètes:
il est probable qu'il [le tireur] était ethniquement Norvégien. Ce qui pourrait indiquer l'implication d'une organisation d'extrême droite plutôt que d'islamistes, bien qu'il soit aussi certain que le parti travailliste serait une cible de choix pour une organisation islamiste en raison de son rôle dans l'autorisation du déploiement de soldats Norvégiens en Afghanistan.
Si on comprend bien, même si ce ne sont pas des terroristes djihadistes, qui ont commis ces actes, cela aurait néanmoins pu être le cas. Mme Murison mérite donc bien ses émoluments en tant que spécialiste du "djihad global."


Libellés : , , , , , ,

posted by Djazaïri at 9:43 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette