dimanche, janvier 04, 2009

Bookmark and Share

N’ayez pas pitié des Palestiniens, c’est immoral.

Pour ceux qui pensent que Gilad Atzmon exagère, lisez donc ce texte paru dans la rubrique «opinion» du Yediot, un des principaux journaux de l'entité sioniste.

On rejoindra ce monsieur pour dire que les Palestiniens n'ont pas besoin de pitié, surtout de la pitié hypocrite de ceux qui arment l'entité sioniste, la soutiennent dans ses entreprises, dont le blocus et l'agression contre Gaza, tout en finançant des convois humanitaires pour ceux qu'ils contribuent à assiéger et à tuer.

Les Palestiniens ont simplement besoin que justice soit faite et d'être rétablis dans leurs droits ; ils ont entre autres besoin d'un soutien politique qui leur fait cruellement défaut même de la part des régimes arabes.

Certainement pas des conseils d'un membre du gang sioniste


N'ayez pas pitié des Palestiniens

La pitié est la pire forme de paternalisme, elle garantit que les habitants de Gaza continueront à gémir au lieu d'agir

par Adi Dvir, Yediot (Sionistan) 04 janvier 2009 traduit de l'anglais par Djazaïri

Des observateurs du monde entier ont exprimé beaucoup de pitié pour les habitants de gaza, dont beaucoup ont été tués, blessés ou forcés de fuir leurs maisons pendant l'opération actuellement en cours de l'armée israélienne. Cette pitié peut être une réaction émotionnelle naturelle, elle est pourtant non éthique et immorale.

Prendre en pitié la population de Gaza, c'est la considérer avec paternalisme et laisser entendre que par essence elle ne contrôle pas son destin, l'état de son gouvernement où ses propres actions. C'est assumer une ou deux choses : soit que les Gazaouis sont trop stupides pour expulser la présence d'un Hamas cancéreux en leur sein ou qu'ils sont incapables de le faire.

Exactement comme un bébé qui pleure qui ne suscite que de la pitié continuera à pleurer, les citoyens de Gaza continueront à pleurer à la face du monde au lieu de prendre les choses entre leurs mains. Tant qu'on leur dira qu'ils sont des victimes impuissantes ou de simples pions entre les mains des terroristes, les Gazaouis verront seulement leurs souffrances prolongées.

Les habitants de gaza, et les Palestiniens dans leur ensemble, disent qu'ils voudraient leur propre Etat. Mais un Etat doit se gagner. Et gagner un Etat – une étendue de terre à dire votre – demande bien plus que de gémir continuellement auprès de la communauté internationale tout en ayant le désir d'expulser les Juifs. Cela demande une force intérieure er la capacité à créer plutôt qu'à détruire. C'est ce que les Israéliens ont démontré à maintes reprises pendant 60 ans, et c'est ce que les Palestiniens ont encore à prouver.

Cependant, avant que les habitants de Gaza soient en mesure de construire, le Hamas doit être anéanti. De plus, la défaite ultime du Hamas ne doit pas être le fait de l'armée israélienne mais plutôt un effort qui doit être pris en charge par les habitants de Gaza eux-mêmes. Après tout, le Hamas est la véritable raison de leurs souffrances.

Ceux qui pensent que les Gazaouis sont capables de cela devraient en finir avec leur pitié. Et pour ceux qui ne pensent pas que les Gazaouis soient capables de le faire – pourquoi perdre sont temps à s'apitoyer sur eux en premier lieu ?


posted by Djazaïri at 8:32 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette