mardi, mars 18, 2008

Bookmark and Share

Le pillage des orphelinats palestiniens par les terroristes sionistes

Cet article relate les pillages commis par les bandes sionistes dans des orphelinats et internats scolaires de Cisjordanie. Ces pillages, outre qu'ils sont un moyen pour les voyous sionistes d'arrondir leurs fins de mois s'inscrivent dans la volonté des dirigeants de Tel Aviv de briser les expressions de la société civile. C'est, croient-ils, un des moyens nécessaires pour accroître la désespérance du peuple palestinien et donc, croient-ils également, de l'inciter à quitter son pays.
Ils sont dans l'erreur, c'est certain, mais ils nous donnent ainsi de mesurer encore leur niveau de sauvagerie.
s
Des milliers d’orphelins palestiniens manifestent contre le pillage par l’armée israélienne de leur nourriture et de leurs vêtements.
par Khalid Amayreh à Hébron, le 17 mars 2008 Traduit de l'anglais par Djazaïri

Des milliers d’orphelins Palestiniens ont défilé dans les rues dans cette ville du sud de la Cisjordanie pour protester contre les récents raids de l’armée israélienne d’occupation contre leurs orphelinats et leurs internats scolaires.
Des centaines de soldats Israéliens, épaulés de transports de troupes blindés, ont effectué un raid sur l’Islamic Charitable Society au centre d’Hébron en début de semaine, vandalisant les locaux et pillant pour des milliers de dollars de nourriture, de vêtements, de chaussures et de mobilier offerts par des donateurs palestiniens et étrangers au profit des orphelins.
La Charitable Society, la plus importante œuvre caritative de Palestine, gère deux orphelinats et plusieurs internats scolaires qui accueillent environ 7000 enfants qui ont perdu un de leurs parents ou les deux.
“Israël nous traite de la même manière que l’Allemagne nazie l’a fait avec les Juifs,” lit-on sur une des grandes pancartes arborées par les manifestants. “Israël représente les Nazis de notre temps,” lit-on sur une autre. Sur une troisième pancarte, il est écrit “Nous triompherons.”
Sous escorte de la police palestinienne, les manifestants ont marché sur une longueur d’un kilomètre dans la rue Ein Sara, une des principales artères d’Hébron.
Ahmed Natshe, un des protestataires, accuse Israël de vouloir “anéantir les Musulmans.”
“Israël cherche à justifier cette agression criminelle contre des orphelins palestiniens en invoquant des liens supposes avec le Hamas. Cependant, Israël a été absolument incapable de présenter une quelconque preuve crédible pour corroborer ces allégations sans fondement. Israël se comporte tout à la fois comme victime, juge et policier.”
Natshe dit être sûr “à 100 %” que l’association caritative “n’a strictement et absolument” rien à voir avec le Hamas ou tout autre parti politique palestinien.
“Ils ne sont pas stupides. Ils savaient dès le départ que des liens avec le Hamas leur auraient amené des problèmes. Et donc, ils se sont soigneusement prémunis contre l’existence de tels liens.”
A la question de savoir pourquoi l’œuvre caritative ne poursuivait pas l’armée israélienne en justice, Natshe répond : “Etes-vous sérieux? Ils est vain de se pourvoir devant un tribunal sioniste si on n’est pas Juif.”
“Des non Juifs ne peuvent pas se voir rendre justice par un tribunal sioniste. De plus, tout le système judiciaire israélien est soumis à l’appareil militaire israélien, ce qui signifie que les Palestiniens sont coupables même si leur innocence est démontrée.”
Des responsables locaux et des témoins oculaires affirment que le 6 mars, des troupes israéliennes avaient investi des immeubles contenant des stocks de nourriture et de vêtements, Volant de grandes quantités d’aliments congelés, de produits laitiers, de vêtements et de chaussures ainsi que des réfrigérateurs et des appareils ménagers.
Les biens pillés devaient server à la nourriture et à l’habillement des orphelins.
Ahmed Farrah, un responsable de l’organisation caritative, a démenti avec véhémence les insinuations israéliennes selon lesquelles celle-ci était dirigée par le Hamas.
“Nous sommes une société caritative. Nous n’avons rien à voir avec la politique. Nous fonctionnons depuis 1964, avant l’occupation israélienne, et l’armée et les services de renseignements israéliens ont enquêté sur nous de nombreuses fois et ils n’ont jamais trouvé aucune preuve suggérant de quelconques activités illégales.
“Donc, la véritable raison de cette campagne haineuse est qu’ils veulent nous tourmenter et affaiblir la société palestinienne. Je pense que c’est une expression de haine envers l’islam et les Musulmans. Israël est aujourd’hui le fer de lance de la sale guerre contre notre religion.”
Le mois dernier, l’armée israélienne a investi et s’est emparée de plusieurs immeubles, commerces ou autres locaux propriétés de l’Islamic Charitable Society dans la region d’Hébron.
L’armée a confisqué des biens, dont un orphelinat, deux écoles, un supermarché et plusieurs immeubles à étages ainsi que quatre autobus.
L’armée avait amené d’énormes camions pour transporter vers une base voisine les biens pillés, dont des ordinateurs, des meubles, des fauteuils, des appareils ménagers et des équipements pédagogiques.
Une étudiante qui participait à la manifestation de mardi, et qui parle couramment anglais, accuse l’Etat d’Israël de “se conduire de manière barbare.”
“Qui, sauf des barbares s’en prendrait à des orphelinats et volerait la nourriture des orphelins? C’est une question que je pose aux Juifs doués de conscience et de moralité.”

Al-Jabari qualifie les accusations israéliennes selon lesquelles l’œuvre caritative était liée au Hamas de “mensonge pur et simple de A à Z.”
“Nous défions le gouvernement israélien de produire l’ombre d’une preuve étayant leurs accusations.”
Un écrivain et poète d’Hébron accuse l’Autorité Palestinienne de Ramallah de “manœuvres et de coordination avec Israël pour fermer les orphelinats et les internats scolaires.”
“A n’en pas douter, Abdul Razzak al Yahya (ministre de l’intérieur de l’Autorité Palestinienne) est derrière tout ça,” affirme cet homme qui a souhaité garder l’anonymat.
“Ils agissent comme des collaborateurs d’Israël. Sinon pourquoi restent-ils silencieux quand 7000 orphelins sont jetés à la rue?”

posted by Djazaïri at 12:42 PM

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Palestine Blogs - The Gazette